Imprimer

Parmi les neuf espèces de sapin que l’on retrouve en Amérique du Nord, le sapin baumier (Abies Balsamea) est la seule qui croisse au Québec et au Nouveau-Brunswick. De plus, le sapin baumier est le seul à produire de la gomme de sapin.


La cueillette s’effectue du mois d’avril jusqu’au mois de novembre; il est préférable d’en faire la cueillette par temps chaud car la résine est plus liquide.


Il ne faut jamais récolter la gomme de sapin sous la pluie ou quand le tronc des arbres est mouillé. Un faible pourcentage d’eau mélangé avec la gomme lui donnerait une apparence brouillée et blanchie. La gomme perdrait ses propriétés recherchées. La valeur marchande du baume en serait diminuée, voire même annulée.




À l’aide du PICOUÉ, il faut insérer la dent ou les dents de celui-ci dans la vésicule de résine sur le tronc des sapins et faire une pression vers le bas. De cette façon, la bulle se percera et le liquide visqueux coulera dans l’instrument. Par la suite le récolteur doit exercer une pression avec le pouce de la main gauche sur le haut de la vésicule pour en vider tout le contenu. Pour assurer la pérennité de la résine, les petites bulles ne doivent pas être piquées. La régénération des vésicules est d’environ 5 à 7 ans.


Le piquage n’endommage pas les arbres s’il est bien fait. Les vésicules se cicatriseront très rapidement avec la résine restante qui cristallisera au contact avec l’air. Par conséquent, il serait préférable de prévenir le propriétaire du lot boisé au préalable.

La récolte journalière d’un récolteur expérimenté se situe entre 2 et 4 litres.



Le récolteur doit filtrer le produit de sa récolte de résine en utilisant un filtre pour peinture d’auto en carton jetable après usage au coût de ± 17 ¢ l’unité. La gomme se filtre bien à la température ambiante intérieure. Il serait difficile de la filtrer à des températures inférieures. La résine de sapin devient plus visqueuse à basse température et plus liquide en augmentant la température. Pour rendre la gomme plus liquide, on peut faire tremper le contenant de plastique dans un bassin d’eau chaude (technique du bain-marie). L’eau chaude du robinet fera bien l’affaire.



Pour enlever la gomme de sapin qui colle aux vêtements, on peut utiliser des produits de nettoyage plus forts comme le Pinesol, Lestoil ou lubrifiant en aérosol de type WD-40, laver ensuite le vêtement comme d’habitude.

Pour enlever la gomme de sapin sur vos instruments, contenants et vos mains, il faut absolument utiliser des produits propres à la consommation comme l’huile végétale, de la margarine ou du beurre, qui dissoudra facilement la gomme de sapin. Relaver avec de l’eau savonneuse.

Note très importante : le récolteur doit avoir un soin très particulier pour la propreté de tous les contenants, picoué, entonnoir, filtre et gants. Il faut toujours avoir à l’idée que la gomme de sapin est transmise à des laboratoires pour être utilisée à des fins pharmaceutiques et thérapeutiques dans la grande majorité du temps. Il revient à chaque récolteur à la base du processus, d'offrir un bon produit exempt de toute source de contamination.